Chien qui tousse et éternue, est-ce grave ?

Si votre chien tousse et éternue, il faudra vite comprendre par quels éléments ce phénomène est provoqué. Dans les faits, cela pourra être complètement anodin et passager, tout comme révélateur d’un symptôme plus profond. Voilà pourquoi, grâce à cet article Doggytorium, vous allez comprendre les raisons de la toux et des éternuements de votre animal de compagnie afin de pouvoir agir en conséquence.

Chien tousse et éternue

Si votre chien tousse et éternue de manière ponctuelle, il ne faudra pas s’inquiéter

Comme chez les êtres humains, le chien aura tendance à toussoter et éternuer de temps en temps. Cela l’aidera à se racler la gorge par exemple ou à se débarrasser d’un corps étranger dans la bouche. Les éternuements peuvent être causés par le fait qu’il ait humé un produit ou un objet en particulier. Si ces éternuements et cette toux ne sont pas réguliers, il n’y aura aucune raison de s’inquiéter.

toux et des éternuements consécutifs chien

Les aspergilloses: infections pouvant entrainer une toux et des éternuements consécutifs

Les aspergilloses sont des infections provoquées par des champignons. Si votre chien en souffre, vous pourrez constater des éternuements en boucle, des saignements des narines ainsi que des écoulements purulents dans nasaux. Il sera également possible que votre chien tousse et crache.

L’aspergillose du chien est donc causée par un type de champignon que l’on trouve couramment dans le sol, la végétation en décomposition et d’autres matières organiques. Bien que l’aspergillose soit le plus souvent observée chez les canidés dont le système immunitaire est affaibli, elle peut également survenir chez des animaux en bonne santé.

Chien tousse et éternue véto

Les causes de l’aspergillose chez le chien

La principale cause de l’aspergillose chez le chien est l’inhalation de spores fongiques, qui finissent par se déposer dans les poumons et d’autres organes. Une mauvaise qualité de l’air ou un contact avec de la terre, du foin ou d’autres matières organiques contaminées peuvent également entraîner une infection. Les toutous présentant des prédispositions génétiques, un système immunitaire affaibli ou des maladies respiratoires sont particulièrement vulnérables.

Chien qui tousse et éternue: les symptômes de l’aspergillose

Le symptôme le plus courant de l’aspergillose chez le chien est une toux persistante et sèche. D’autres signes peuvent inclure une perte d’appétit, une léthargie, une respiration laborieuse et une perte de poids. Dans les cas plus graves, l’aspergillose peut se propager à d’autres organes et provoquer de la fièvre, des vomissements et de la diarrhée.

Chien tousse et éternue

Le diagnostic de l’aspergillose du chien

Il est généralement établi par une combinaison de signes cliniques, d’un examen physique et de tests d’imagerie tels que des radiographies et des tomodensitométries. Des tests supplémentaires tels que des analyses de sang, des cultures d’expectorations et une bronchoscopie peuvent également être utilisés pour confirmer la présence du champignon.

Le traitement de l’aspergillose chez le chien

Le principal plan d’action pour soigner l’aspergillose chez le chien est l’administration de médicaments antifongiques. Selon la gravité de l’infection, il peut être nécessaire de poursuivre le soin pendant plusieurs mois pour s’assurer que le champignon est complètement éradiqué. En outre, les chiens dont le système immunitaire est affaibli peuvent avoir besoin de médicaments immunosuppresseurs pour réduire le risque de rechute. Il est important de noter que l’aspergillose du chien peut être fatale si elle n’est pas traitée. Il est donc important de contacter un vétérinaire dès que possible si un chien présente l’un des signaux associés à l’infection. Avec un processus de guérison rapide et approprié, la plupart des toutous peuvent se rétablir complètement.

aspergilloses éternuements en boucle canidés

Un corps étranger au niveau du museau ou de la bouche de votre animal aura tendance à le faire tousser, cracher et éternuer

Lorsque votre toutou ingère des corps étrangers non comestibles (épillets, débris en tout genre, herbe…) il aura tendance à éternuer et à toussoter afin de les rejeter hors de son corps. Si votre chien a du mal à les expulser, il aura tendance à éternuer sans arrêt.

chien tousse éternue à cause d'un corps étranger

Éternuements et toux à répétition chez votre chien: les tumeurs nasales

Si votre chien est plutôt âgé, il y a des chances qu’il ait une tumeur nasale autrement appelée néoplasie. Les éternuements seront alors accompagnés d’une grande fatigue, d’un essoufflement après chaque effort ou encore d’une déformation du visage. Il faudra dès lors amener votre chien chez le vétérinaire.

READ  Chien qui tousse après effort, est-ce normal ?

Les tumeurs au niveau des nasaux chez le chien correspondent à la croissance de cellules anormales dans la cavité nasale, et elles peuvent être malignes ou bénignes. Ces tumeurs sont relativement courantes chez les toutous et peuvent provoquer divers symptômes, en fonction de leur taille, de leur emplacement et de leur gravité.

Les causes des tumeurs nasales chez les chiens

Les causes de ces tumeurs ne sont pas bien comprises, mais certaines races y sont plus prédisposées que d’autres. Il s’agit notamment des caniches, des boxers, des bouledogues et des schnauzers. Parmi les autres causes possibles figurent des facteurs environnementaux, tels que l’exposition à la fumée, à un produit chimique et à la pollution atmosphérique, ainsi qu’une exposition prolongée à l’air sec ou à la poussière.

Les symptômes des tumeurs nasales

Le symptôme le plus courant d’une tumeur nasale chez le chien est un écoulement nasal sanglant. D’autres signaux peuvent inclure éternuement, difficultés respiratoires, gonflement du visage du chien et douleur faciale. Dans certains cas, la tumeur peut être visible dans la cavité nasale.

Diagnostic d’une tumeur nasale

Il implique généralement un examen physique, des tests d’imagerie tels que des radiographies ou des tomodensitogrammes, et une biopsie. La biopsie est nécessaire pour déterminer si la tumeur est maligne ou bénigne.

Le traitement

Le soin des tumeurs au niveau des nasaux chez le chien dépend du type de tumeur et de sa gravité. Pour les tumeurs bénignes, une ablation chirurgicale peut être suffisante. Cependant, si la tumeur est maligne, un traitement plus important peut être nécessaire, comme une chimiothérapie ou une radiothérapie. Dans certains cas, la tumeur peut ne pas être traitable, auquel cas la meilleure option est de gérer le moindre symptôme pour rendre le chien aussi confortable que possible et de mettre en place un plan de prévention des éventuelles complications.

tumeur nasale chien

Le rhume

La santé de votre chien ou de votre chiot est primordiale, et le rhume peut également les affecter. Le rhume du chien, également connu sous le nom de « reverse sneezing« , peut provoquer une irritation du nez, de la trachée et des voies respiratoires. Les symptômes peuvent inclure des éternuements, des reniflements répétés et parfois des bruits similaires à un éternuement inversé (reverse sneezing).

Cela peut être particulièrement préoccupant chez les chiots et certaines races sensibles. Si votre chien ou votre chiot présente ces signes, il est essentiel de consulter un vétérinaire pour des examens et une attention appropriée. Bien que souvent bénin, le rhume peut parfois être lié à une affection sous-jacente, telles qu’un problème cardiaque par exemple.

La prévention est essentielle, en évitant l’exposition aux éléments déclencheurs et en maintenant un environnement propre et sûr. Veillez à surveiller la santé respiratoire de votre chien et à consulter régulièrement un vétérinaire pour des examens du cœur et des soins préventifs, garantissant ainsi le bien-être continu de votre compagnon à quatre pattes.

rhume chien

Les polypes nasaux feront éternuer votre animal de compagnie

Les polypes nasaux sont des masses que l’on pourra trouver au niveau de la cavité nasale de votre chien. Ces masses auront tendance à boucher les voies respiratoires de votre toutou de compagnie, ce qui engendrera donc des difficultés à respirer, une respiration forte et bruyante ainsi qu’une série d’éternuement à répétition.

difficultés à respirer chien

Chien qui éternue, tousse et a le nez qui coule: les rhinites allergiques

les rhinites allergiques pourront être à l’origine du fait que votre chien toussote régulièrement. Si le phénomène d’éternuement et de toux ne surviennent qu’au printemps, il est fort possible que votre chien soit allergique au pollen par exemple. L’éternuement sera dans ce cas provoqués par une inflammation de la muqueuse nasale.

Chien qui tousse et éternue allergie pollen

Une malformation congénitale: la fente palatine chez les chiots

La fente palatine s’observe généralement chez les petits chiots: c’est une malformation impliquant un trou dans le palais. Dans ce cas, il faudra vous rendre dans tarder chez le vétérinaire car le pronostic vital de votre toutou est engagé.

fente palatine chiots

Les rhinites infectieuses peuvent provoquer des éternuements consécutifs chez votre compagnon

Les rhinites infectieuses sont causées par des virus ou des bactéries. Si votre chien est souffrant, il aura tendance à tousser, éternuer et avoir la truffe qui coule. De plus, il pourra être fiévreux. Prenez donc la température de votre boule de poils et soyez attentif à son comportement. Un rendez-vous chez le vétérinaire s’impose dans cette situation.

Chien qui tousse et éternue: l’origine de la rhinite chez le chien

La rhinite infectieuse résulte des voies respiratoires supérieures infectées causée par divers agents chez le chien. Elle est parfois appelée rhinite infectieuse canine ou trachéobronchite infectieuse canine et est plus connue sous le nom de toux de chenil. Il faut noter que la toux du chenil est extrêmement contagieuse et affecte le système respiratoire de votre chien: une vaccination est nécessaire, surtout si vous laissez souvent votre toutou en chenil au contact d’autres animaux.

READ  Chien qui se gratte sans puces, est-ce normal ?

C’est l’une des maladies les plus courantes chez les chiens et elle est souvent observée dans les chenils, les refuges et les pensions en raison de la nature hautement contagieuse de la maladie. La rhinite infectieuse chez le chien est généralement due à l’une des deux raisons suivantes : soit elle est virale (parainfluenza, l’adénovirus ou Bordetella bronchiseptica) soit bactérienne (Mycoplasma). Le virus ou la bactérie est généralement transmis par contact avec d’autres chiens infectés ou par contact avec des objets contaminés tels que des bols de nourriture, des jouets ou de la literie.

Les symptômes de la rhinite infectieuse chez le chien

Les signes de la rhinite infectieuse chez le chien comprennent généralement une toux sèche et rauque, des éternuements, un écoulement nasal, des difficultés pour respirer et de la température. La toux peut être si grave qu’elle peut amener le chien à vomir. Dans certains cas, le chien peut également présenter un écoulement nasal et oculaire épais, de couleur jaune-vert.

vétérinaire

Le diagnostic de la rhinite infectieuse chez le chien

Il se fait généralement par un examen physique et un échantillon de l’écoulement nasal ou oculaire. L’échantillon est ensuite envoyé au laboratoire pour des tests supplémentaires. Dans certains cas, une radiographie peut également être effectuée afin d’exclure d’autres raisons possibles.

Chien qui toussote et éternue: le traitement de la rhinite infectieuse chez le chien

Le traitement de la rhinite infectieuse chez le chien implique généralement des soins de soutien tels que le repos et l’administration de médicaments pour réduire la fièvre et l’inflammation. Des antibiotiques sont parfois prescrits pour traiter les infections bactériennes. Dans les cas graves, un antitussif peut être prescrit. Il est important de garder le chien dans un environnement propre et sans stress afin de réduire le risque de propagation de la maladie. La vaccination est le meilleur moyen de prévenir la maladie.

rhinites infectieuses chien tousse et éternue

Si votre compagnon tousse en secouant sa tête, il est peut-être entrain de s’étouffer

Les éternuements ponctuels des chiens peuvent être souvent accompagnés d’un secouement de tête, comme un petit réflexe. En revanche, si votre chien toussote en continu tout en secouant la tête, il est peut-être entrain de s’étouffer. Il pourra également se donner des coups de pattes dans le museau. Si tel est le cas, plusieurs options s’offrent à vous, en fonction de la situation:

  • Si votre chien peut encore respirer, amenez le en urgence chez le vétérinaire
  • Si votre chien ne peut plus respirer, pratiquez la technique d’Heimlich, la même que pour les humains: demandez à votre vétérinaire qu’il vous fasse une démonstration lors de votre prochaine visite.
  • Si votre chien s’évanouit, ouvrez-lui la gueule afin de retirer vous-même lobjet tout en appelant les urgences vétérinaires
étouffement éternuements toux chien

Comment pratiquer la technique d’Heimlich sur un chien qui toussote et s’étouffe?

Il faudra prendre votre chien par les hanches et le soulever du sol avec sa tête en bas en tout pratiquant deux petites secousses. Vous devrez ensuite vous placer dernière lui et passer une main de chaque côté de ses flancs afin d’exercer une pression sur l’abdomen. Pratiquez l’action cinq fois et vérifiez si l’objet est expulsé.

Si ce n’est pas le cas, tapez d’un geste sec sur le dos de l’animal, juste entre les épaules. Vous pouvez répéter ce geste jusqu’à cinq fois. Si votre ami à fourrure a du mal à respirer une fois l’objet expulsé, n’hésitez pas à pratiquer le bouche-à-museau avec deux expirations dans les narines de votre toutou. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels afin d’obtenir des conseils vétérinaires fiables.

france.barbe